Aya Nakamura : Une success story

aya nakamura

Que l’on aime ou pas sa musique, Aya Nakamura est une artiste qui mérite beaucoup de respect.

Les singles « Pompom » et « Oula » sont disques d’or (50 000 ventes), « La dot » et « Sucette » en feat avec Niska sont disques de platine. « Djadja », « Copine » et « Pookie » sont disque de diamant (500 000 ventes).

En Belgique, l’album est disque d’or (10 000 ventes) et disque de platine aux Pays-Bas (40 000 ventes).

Le nombre de vues sur ces clips est aussi extraordinaire. Plus de 150 millions pour « Pookie » , 463 millions pour « Djadja », 195 millions pour « Copines ».

Elle débute en 2014, avec plusieurs « petits” succès. En fin 2017, elle sort son premier album “Journal Intime” qui est un succès commercial, l’album sera disque d’or en quelques semaines.

Pourquoi Aya Nakamura a autant de succès ?

Si on prend le paysage musical français féminin, Aya Nakamura est clairement la seule dans sa catégorie. Une jeune femme noire avec un style vestimentaire coloré et très américain (j’ai envie de dire). 

On peut dire par exemple qu’avant Dadju il y avait Singuila. 

On peut dire qu’avant Gims il y avait Django Jack (pour ceux qui connaissent).

On peut dire qu’avant n’importe quels rappeurs de la nouvelle génération, il y avait un rappeur de l’ancienne génération.

Voyez-vous où je veux en venir ?

Mais avant Aya Nakamura.. Il n’y avait PERSONNE.

Avez-vous regardé la dernière fête de la musique à Nice ? Je peux vous dire (pour l’avoir regardé presque qu’en entier) qu’au passage d’Aya Nakamura le public faisait un bruit de malade, beaucoup plus qu’au passage de M.Pokora ou de BigFlo et Oli.

Les artistes étrangers ont aussi validés, Madonna, Rihanna, les DJ américains, Maluna, Tory Lanez qui remix Djadja, l’italien Capo Plaza ou encore Lil Pump qui remix la chanson « Pookie ».

Je pense que sa force ce sont ces refrains et ces instrus, tout le monde a en tête les refrains de « Pookie », « Djadja », « Comportement », « La Dot », « Sucette ». C’est aussi la seule, qui aborde le sujet des relations homme-femme où la femme prend le dessus, où la femme est en position de force. C’est aussi la seule qui , via ces chansons, célèbre la femme, si on écoute “Comportement” ou « 40% », Aya Nakamura se la pète tout simplement et on a envie d’être dans le même mood. C’est aussi la seule qui parle de sexe, de manière très subtil certes, mais elle en parle.

Je pense donc qu’il y avait un manque de ce côté-là et que les jeunes filles, les femmes , les mamans, les mamies ( n’oublions pas les hommes) sont friands et achètent , streament ces singles, ces albums et mattent les clips.

Le “problème” d’Aya Nakamura c’est que les gens là trouve hautaine, on connait tous quelqu’un qui donne cette impression puis après avoir sympathisé tu te rends compte que c’était vraiment qu’une impression bref son problème est donc son côté hautain, qui fait qu’à chaque fois qu’elle apparaît quelque part, elle va systématiquement être critiquée.

Le fait qu’elle ait autant de haters notamment sur les réseaux sociaux et en total contradiction avec son succès (et tant mieux).

FoFo on EmailFoFo on FacebookFoFo on InstagramFoFo on Twitter
FoFo
FoFo
“Les gens ne réalisent pas à quel point un simple livre peut changer toute une vie..” Malcolm X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

5 Partages
Tweetez
Partagez5
Enregistrer
Partagez