L’implantation des chinois en Afrique

chuttersnap-china-focusc

La CHINAFRIQUE ? Ce mot que l’on entend si souvent, mais que personne arrive à définir correctement. Suite à la décolonisation des pays occidentaux en Afrique, le berceau de l’humanité n’a cessé de grandir, et d’essayer de s’épanouir librement …

Dans son élan de liberté, les dirigeants des pays africains ont cherché à obtenir de nouvelles ressources financières, et cela, au travers des relations commerciales africano-chinoise. La Chine alliée certain et inégalable des pays africains à chercher à nouer et décupler les échanges entre le continent africain et la Chine.

Préalablement, les chinois ont décidé d’un commun accord d’aider les africains à concrétiser leurs grands projets tels que les créations de lignes de fer, avec la première ligne de métro à Addis-Abeba en Ethiopie financer à crédit à hauteur de 85 % par les chinois. Cependant, les relations ne sont pas toujours tendres entre les deux populations qui ne partagent pas le même langage, ni la même culture.

A titre d’exemple, la première vague de chinois foulant le sol africain comprenait des hommes d’affaires mais aussi des détenus qui ont été envoyé pour effectuer des travaux d’intérêt généraux, et représentant une main d’œuvre peu cher. Cette première vague n’a pas été bien vue du côté des locaux, car les hommes d’affaires accompagnés de leurs familles, ont pu apporter une aide financière importante à leurs femmes et celles-ci ont pu apprendre à faire de la cuisine, coudre comme les locaux pour revendre leurs produits et services à prix réduits. Cela a provoqué de la frustration, car les locaux ont eu le sentiment de tout perdre ainsi même que leurs commerces, car les produits chinois ont commencé à inonder le marché, se jumelant de problèmes qualitatifs et sanitaires.

Sans oublier que le tourisme ne prenait pas du côté des chinois car un certain racisme est présent pour les personnes de couleur noire et venant d’Afrique. Avec ce mélange des cultures, des héritiers sont nés parfois dans de mauvaises circonstances, car les hommes travaillant dans la construction ne restent pas indéfiniment sur le sol africain, il y a des viols, des violences faites aux femmes qui ne sont ni écrites ni divulguer. PAS TOUS, sont concernés mais il y en a, et les hérités de cette situation sont « les chinoirs », ou les afro chinois, ce sont des métisses marginalisées issus du métissage entre chinois et africains. Difficilement accepté par les deux populations, la plus part sont à la rue abandonner par leurs parents dès le plus jeune âge.

La deuxième vague de chinois s’implantant en Afrique est largement plus ouverte d’esprit, ainsi se rendre sur ce continent ne signifie plus être puni mais avoir accès à une nouvelle vision, être confronté à un nouveau challenge, celui de partir à la découverte de l’inconnu. Les chinois s’implantent en Afrique, mais leur implantation a semblé imposer et non discuter pour la population africaine.

Après tout cela ne va pas uniquement que dans un sens ..

Grâce aux politiques de partenariat, les jeunes africains et commerçants ont accès au grand Empire. Les jeunes peuvent étudier en Chine, sont confrontés à d’autres cultures tout en essayant de s’adapter. Il y a quelques années, le quartier africain en Chine appelé « la Chocolate City » regorgeait d’africains mélangés à la population chinoise et tous vivaient dans une certaine harmonie. On pouvait trouver dans le quartier de Xiaobei, des héritiers “chinoirs” issu du métissage des parents tous deux commerciaux mais, aussi des restaurants africains, et du Franc CFA, ce qui peut sembler inimaginable aujourd’hui. Cependant il est à noter qu’énormément d’africains notamment de nigérians sont en prison pour trafic de drogue, et autres délits. Cependant, qui en parle, et comment vérifier la véracité des faits ?

La Chine s’implante en Afrique mais la dernière question indéniable est :  Est-ce qu’un jour l’Afrique arrivera à s’implanter en Chine comme cette dernière l’a fait ?

Mau' on EmailMau' on FacebookMau' on InstagramMau' on Twitter
Mau'
Mau'
"Ne me dis pas que le ciel est la limite quand il y a des empreintes de pas sur la Lune"
Stephen Curry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

28 Partages
Tweetez
Partagez28
Enregistrer
Partagez