La fierté

Fierté-FocusC

“Je suis un homme, les hommes ça ne pleure pas !”

“J’ai trop de fierté pour pardonner.”

“Même quand j’ai tort je ne m’excuse pas .”

“Il n’a aucune fierté, il revient toujours.”

“Aie un peu de fierté purée !”

Qui n’a jamais entendu ces phrases?

Avoir trop ou pas assez de fierté ? Qu’est ce que cela signifie ?

La fierté … Essayons déjà d’en donner une définition. D’après le Larousse

  • Littéraire. Caractère de quelqu’un qui se croit supérieur aux autres ; morgue, arrogance, hauteur : Abaisser la fierté de quelqu’un.
  • Littéraire. Indépendance de caractère de quelqu’un qui a le sentiment de préserver son honneur ; dignité, noblesse, amour-propre : Il souffrait dans sa fierté d’homme.
  • Sentiment d’orgueil, de satisfaction légitime de soi ; ce qui fait concevoir ce sentiment : Il tire une grande fierté d’avoir achevé son entreprise.

Avoir de la fierté est essentiel pour la confiance en soi, pour avoir la capacité à relever des challenges, à vous imposer en société. Vous permettre de passer l’éponge sur certaines choses ou tout simplement vous faire respecter et de toutes les façons si vous n’êtes pas fière de vous…Personne ne le sera à votre place. C’est essentiel, mais à une certaine dose.

Avoir trop de fierté, est néfaste car elle empêche une remise en question de soi, elle empêche d’être humble, vous êtes (d’après vous) un être supérieur, rien ne vous atteint, vous êtes (toujours d’après vous) intouchable, vous voulez toujours avoir raison. Vous êtes hautain dans votre manière d’être et/ou dans votre manière de parler.

Ne pas avoir assez de fierté, est tout aussi néfaste. Vous vous laissez marcher sur les pieds, on profite de vous, vous n’arrivez pas à vous affirmer. Vous n’exprimez aucun sentiment. Vous enrager les gens autour de vous, on a envie de vous secouer et d’hurler “REVEILLETOI !”. Dans une autre mesure ça peut créer des complexes, vous vous sentez inférieur, inutile …

Pourquoi un homme n’aurait pas le droit de pleurer ? Et du coup si ce n’est pas un “truc” d’homme de pleurer c’est censé être un “truc” de femme ?

Combien coupe les ponts avec leurs familles à cause de la fierté? Combien d’ami(e)s et/ou de compagnons avez-vous laissé partir ?

Si vous vous êtes reconnus dans cet article, je vous conseille de demander l’avis de vos proches et voir sur quels points vous pouvez apporter des améliorations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 Partages
Tweetez
Partagez2
Enregistrer
Partagez