L’ex-chef de guerre Bosco Ntaganda condamné à 30 ans de prison


Personnalité, Société / jeudi, novembre 7th, 2019

Les juges de la Cour pénale internationale ont condamné Bosco Ntaganda à trente ans de prison.

Les juges lui ont imposé la peine maximale autorisée par la CPI en termes de nombre d’années, mais ont estimé que ses crimes ne justifiaient pas une peine de prison à perpétuité, réservée aux infractions les plus graves.

En 2002 et 2003, avait été reconnu coupable de meurtre et tentative de meurtre, viol, esclavage sexuel, persécution, transfert forcé de population et déportation, le fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile, viol, esclavage sexuel, le fait d’ordonner le déplacement de la population civile, enrôlement et conscription d’enfants de moins de 15 ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités, attaques contre des biens protégés, et destruction de biens appartenant à l’adversaire.

Né au Rwanda, où il a fait ses armes avec le Front patriotique rwandais. Général de l’armée congolaise de 2007 à 2012, il est ensuite devenu l’un des membres fondateurs du groupe rebelle M23, qui a finalement été vaincu par les forces du gouvernement congolais en 2013.

Bosco Ntaganda est l’un des cinq chefs de guerre à avoir été traduit devant la Cour.

La cour pénale internationale a été fondée pour juger des pires atrocités commises dans le monde.

FoFo on EmailFoFo on FacebookFoFo on InstagramFoFo on Twitter
FoFo
FoFo
“Les gens ne réalisent pas à quel point un simple livre peut changer toute une vie..” Malcolm X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.