Pape Diouf : De Dakar à Marseille

pape-diouf

Si vous êtes un footeux, vous connaissez forcément Mababa Diouf alias Pape Diouf.

Il arrive en France à l’âge de 18 ans, il enchaîne les boulots coursier, manutentionnaire, pigiste, correcteur et finit journaliste sportif (d’abord pour le basket, ensuite pour le football).

En 1990, Diouf créé son entreprise, Mondial Promotion qui au départ était destiné à la gestion de joueurs africains, mais qui s’est très vite élargi aux joueurs internationaux. Pape Diouf est notamment connu pour avoir été agent de Basile Boli, Samir Nasri, Habib Beye, Didier Drogba, Grégory Coupet, Laurent Robert, Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly. Il a été l’agent d’environ 70 joueurs.

Pape Diouf sera à partir de 2004 et pendant 5 ans dirigeant du club de l’Olympique de Marseille, tous les supporters de Marseille vous diront qu’il a fortement participé à la progression de cette équipe et du club notamment d’un point de vue financier. Il qualifie ces années de “passionnantes avec 95% d’imprévus, d’emmerdes et 5% de plaisir”. Il sera finalement viré à cause de divergence avec le président du conseil de surveillance.

Il est aussi impliqué dans le recrutement de talent comme Franck Ribéry, Steve Mandanda, Mamadou Niang, Mathieu Valbuena, de Didier Deschamps en tant qu’entraineur de Marseille en 2009. Le 5 mai 2010 L’OM remportera d’ailleurs la ligue des champions face à Rennes (3-1).

Monsieur Diouf est d’ailleurs le premier président noir d’un club européen (Il y a beaucoup trop de club pour que j’aille me renseigner complètement, mais je pense qu’il y a pas eu beaucoup d’autre président noir après lui… Pour ne pas dire aucun).

Il est aussi connu pour son éloquence, sa voix, son calme, son amour de la littérature.

Il est auteur de 2 livres, “De but en blanc” sorti en 2009,  il raconte des anecdotes sur le foot, la société française, l’Afrique, il raconte aussi son rôle de président de club, l’impact de l’argent, l’arbitrage, le racisme dans le sport. Sous forme d’un dialogue, de débat avec Pascal Boniface(qui a rendu un hommage très émouvant à Pape Diouf sur sa chaîne youtube). Son autobiographie “C’est bien plus qu’un jeu” est sorti en 2013.

Pape Diouf reçoit une légion d’honneur en 2013 par l’ancien président François Hollande qui déclarera dans les colonnes du magazine « So foot », en hommage à Pape Diouf : « Je tenais alors à distinguer un homme qui, fier de ses origines, tenait à faire partager son amour de la langue française. Elle avait représenté pour lui un accès aux œuvres et à une culture universelle. C’est ainsi qu’il avait exercé son métier de journaliste. Le sport était un récit, le football une aventure, les joueurs des êtres humains. Comme agent, il avait fait prévaloir des valeurs plutôt que de considérer les footballeurs comme des marchandises. Comme dirigeant de l’OM, il rappelait qu’il était le seul dirigeant noir d’une grande équipe d’Europe. Cette singularité le choquait, mais il voulait en faire un point d’appui pour que le monde du football ressemble au monde lui-même ».

En 2014, il se lance en politique et vise le poste de Maire de Marseille, son parti arrivera en 5eme position.

Il a aussi beaucoup participé au développement du football au Sénégal, son pays d’origine. Il est pour les Sénégalais et plus généralement les Africains un modèle de réussite.

Il est décrit par les gens qui l’ont côtoyé comme un homme intègre, honnête, à l’écoute, investi, passionné, humble.

Pape Diouf décédera après avoir contracté le Coronavirus le 31 mars 2020 à Dakar, au Sénégal à l’âge de 68 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

8 Partages
Tweetez
Partagez8
Enregistrer
Partagez