Y a-t-il encore des « classiques » ?


Musique / mercredi, avril 24th, 2019

Il est temps pour moi de vous faire un premier bilan des musiques qui ont suscité le plus d’intérêt durant la période de 2010 à 2020. Quand, je dis « intérêt« , je ne parle pas de musique les plus écoutées. Je parle des musiques qui à coup sûr, traverseront le temps et ne seront jamais qualifiée en terme « has-been ». Je vous entends déjà me dire «  l’année n’est pas encore terminée  » et je vous réponds tout simplement, que j’aime prendre de l’avance.

D’autant plus que ce sujet m’intéresse tout particulièrement car la musique évolue énormément pour le meilleur et pour le pire. Nous sommes dans l’air de tout ce qui se termine en Trap, (Afrotrap, Boomtrap, Soul trap R&B trap…ect), dont la Trap elle-même.

Avant de répondre à la question posée, je me dois de définir les termes tube et classique pour que vous fassiez bien la distinction.

D’après la définition du Larousse, lorsque une musique est un tube, c’est un succès, c’est aussi simple que ça. J’aimerai ajouter à cette définition très détaillée, que l’expression fut inventée par Boris Vian en 1957 pour remplacer le terme « saucisson ».

Voici, quelques exemples de gros tubes qui ont cartonné lors de leurs sorties. Mais, qu’on écoute plus ou très rarement, sauf si vous êtes vraiment fan de l’artiste :

Rihanna – Disburia

Black Eyes Peas – Shut Up

Robin Thicke – Blurred Lines

Missy elliot, Ciara, Fan Man Scoop – Lose Control

Jessis J, Ariana Grande, Nicki Minaj – Bang Bang

Neyo – Miss Independent

Un classique est donc le stade, avancé d’un tube et devient au fil du temps une référence, un incontournable. Il traversera non seulement, les décennies, mais aussi les genres musicaux. Voici quelques musiques qui restent omniprésentes dans le paysage musical !

1960

1961-Etta James, At Last

1961-Ray Charles, Hit the Road Jack

1961-Ben E King, Stand by Me



1967-Aretha Franklin, Respect

1969-Jackson Five, I want you back

1970

1971-Bill Withers, Ain’t No Sunshine

1971-Ike & Tina Turner, Proud Mary

1978-Earth, Wind ,& Fire , September

1978-Chery Lynn, Got To Be real

1979-Donna Summer, Bad Girls

1980

1980-Grover Washington Jr; Bill Whithers, Just the two of us

1981-Luther Vandross, Never Too Much

1984-Michael Jackson, Thriller

1986-Prince, Kiss

1989-Bobby McFerrin, Don’t Worry Be Happy

1990

1992-Whitney Houston, I will Always love you

1996-Tupac, California Love

1994-Notorious B.I.G, Juicy

1996-Toni Braxton, Un-Break My heart

1999-Dr.dre feat Snoop Dogg, Still

2000

2001-Eve, Who’s that girl

2002-Nelly, Dilemma

2003-Beyonce, Crazy in love

2003-Outkast, Hey ya

2003-50 cent, In da club

2010 ???

ET VOILA OU JE VEUX EN VENIR ! Pour ne rien vous cacher, j’ai été moins inspiré pour la décennie 2010, « c’est trop prématuré ! » me direz-vous. Vous avez raison, mais quand même on peut sentir si un tube/une musique a le potentiel de devenir un classique. C’est vrai que le monde de l’industrie du disque a changé et que les nouvelles techniques de production (M.A.O.) ont popularisé le game et un album qui devait passer par toute les étapes classiques de production peut désormais être fait en moins d’une semaine comme s’en sont vantés plus d’un, ce qui évidement privilégie le rendement à la qualité des morceaux, jusqu’à avoir l’impression que les tubes d’aujourd’hui sont éphémères.

Durant la décennie 2010, on a connu différents courants musicaux. Au début des années 2010, la Pop Dance (LMFAO), la musique électronique (David Guetta, Black Eyes Peas) ou encore l’Electro Pop (Lady Gaga) étaient en vogue. Part la suite, la Trap a su s’imposer et dominer le monde de la musique.

Qu’en pensez-vous ?

Nasty De Souza on EmailNasty De Souza on FacebookNasty De Souza on InstagramNasty De Souza on TwitterNasty De Souza on Youtube
Nasty De Souza
Nasty De Souza
“La beauté et la mode sont mes premières sources d’inspiration”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.